jump to navigation

La Turquie de l’intérieur 9 mars 2015

Posted by Acturca in Art-Culture, France, History / Histoire, Istanbul, Turkey / Turquie, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , ,
trackback

Sud Ouest (France) Lundi 9 mars 2015, p. Bordeaux Rive Gauche-C2_11
Bordeaux Rive Gauche ~ Pessac

Willy Dallay

Jean Eustache. Des étudiants de Sciences Po Bordeaux qui ont passé un an en Turquie animent des cours de l’UniPop histoire. Deuxième séance ce soir entre deux films.

Ils sont partis avec plein de préjugés hexagonaux sur ce pays musulman :  » Je me disais que je n’allais pas au centre de la fête « , se souvient Julien Bodin. Après un an passé à Istanbul, il est presque envoûté :  » C’est la ville totale. Il y a toujours quelque chose à voir, sur le plan culturel, historique, architectural.  » Son enthousiasme est partagé par Roxane Bergé et Prunelle Aymé :  » Une ville jeune qui ne dort jamais, où les épiceries sont ouvertes toute la nuit, où l’on fait beaucoup la fête, où l’on vit à l’occidentale « … Avec quelques nuances.  » Les gens sont beaucoup dehors, même si le climat à la période où nous étions n’était pas si différent d’ici. On a même eu la neige. Ils sortaient quand même. On les sent aussi très ouverts, très hospitaliers, prêts à aider, beaucoup plus que chez nous.  »

Leur premier vœu

Les trois jeunes gens sont étudiants à Sciences Po Bordeaux :  » En deuxième année, il faut partir dans le cadre d’une année de mobilité. Istanbul était notre premier vœu.  » Exaucé.

Le directeur du Cinéma Jean Eustache, François Aymé, a profité de leur expérience pour lancer la première UniPop d’histoire animée par des étudiants. Sur la Turquie, donc.

Roxane Bergé et Julien Bodin ont animé le premier volet, lundi dernier. L’une a évoqué les mutations successives de la ville  » De Constantinople à Istanbul « . L’autre a retracé  » La Révolution kémaliste  » dont on dit qu’elle a donné naissance à la Turquie moderne.

Ce soir, à 18 h 30, Prunelle Aymé abordera  » L’islam politique dans la Turquie moderne « . Camille Ruiz lui succédera pour envisager les perspectives de  » La Turquie et l’union européenne « .

Prunelle étant la fille de François, elle nous affranchit de la démarche du directeur du Jean Eustache :  » Pour lancer cette UniPop avec des étudiants, il commence avec des personnes qu’il connaît.  » L’idée de fond est aussi d’ouvrir les séances à un public jeune. La Turquie apportait en outre sa part de dépaysement. Au travers des deux premières conférences, on a découvert un pays extrêmement complexe, loin des clichés qu’engendre la méconnaissance.

Stop ou encore ?

La machine à remonter le temps a transporté le public jusque dans cette Constantinople souvent rêvée. L’exposé de Julien Bodin a montré comment le courageux et astucieux Mustafa Kemal avait transformé son pays en république laïque moderne et indépendante, au lendemain d’une Première Guerre mondiale catastrophique pour l’Empire Ottoman.

Les quatre étudiants étaient répartis dans différentes universités, partenaires de Sciences Po Bordeaux, dans l’immense Istanbul. Julien y reviendrait sans hésitation :  » De toute façon, je veux faire carrière dans l’international.  » Les filles opteraient plutôt pour un CDD…  » Y revenir un an de plus, oui.  » Roxane pour sa part avoue avoir été en manque… De nature :  » Je suis de la campagne et à Istanbul, la plupart des espaces verts ont été mangés par la ville.  » Quant à se baigner le long des rives du Bosphore, même pas en rêve :  » C’est bien trop pollué.  »

Le Programme

Le « cours » de l’UniPop histoire de ce lundi 9 mars sera encadré de deux projections.

16 h 30 : « Les 3 singes » de Nuri Bilge Ceylan (France/Turquie – 2009 – 1 h 49 – VOSTF).

18 h 30, le cours : « L’islam politique dans la Turquie moderne » par Prunelle Aymé et « La Turquie et l’union européenne » par Camille Ruiz.

20 h 30 « Le droit au baiser » de Camille Ponsin (Documentaire – France – 2013 – 52 min – VOSTF). Cinéma Jean Eustache, place de la Ve République. Pour chaque film, les inscrits à l’UniPop Histoire ne paient que 4 euros (sur présentation de la carte à la caisse du cinéma). Renseignements : 05 56 96 00 46.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :