jump to navigation

A Bordeaux, Turkish Airlines décolle vraiment 4 mars 2015

Posted by Acturca in Economy / Economie, France, Istanbul, Turkey / Turquie.
Tags: , ,
trackback

La Tribune (France) no. 5660, mercredi 4 mars 2015, p. 88

Pascal Rabiller

Moins d’un an après avoir ouvert sa première ligne depuis l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, la « meilleure compagnie européenne » selon l’enquête de satisfaction Skytrax, Turkish Airlines renforce sa présence à Bordeaux. Explications.

Son chef d’escale, Cenk Açikgöz le reconnaît sans hésiter : il est très satisfait des résultats obtenus par sa compagnie sur la ligne Bordeaux-Istanbul. Sa direction aussi car elle vient de décider de faire passer la rotation de ses avions de quatre liaisons par semaine à cinq à partir du 29 mars. « Depuis le mois de juin dernier, nous avons transporté 360.000 passagers au départ ou à destination de Bordeaux » explique le manager de l’escale bordelaise. De fait, l’Aquitaine, où vivent environ 16.000 Turcs, se révèle être quasi aussi performante que Marseille ou Toulouse qui ont déjà cinq rotations d’avions par semaine vers le hub d’Istanbul.

30 à 40 % des voyageurs de Turkish Airlines (5,7 millions de passagers transportés en 2014, en hausse de 13,3 %) du Bordeaux-Istanbul alimentent ce hub puisqu’ils transitent vers des destinations plus lointaines.

L’accent sur la business class… sans négliger l’éco

Pour figurer parmi les compagnies les mieux notées (restauration, services, sièges…), Turkish Airlines a beaucoup investi. Les voyageurs en classe affaires internationale (environ 10 sièges par rotation au départ de Bordeaux) peuvent bénéficier, à Istanbul, d’un lounge qui s’étend sur près de 6.000m2 et sur deux niveaux, avec salles de travail, de massage, douches, repassage de vêtements, bar à vins, restauration gratuite, espace de jeux, bibliothèque… Ses avions sont récents, la restauration, même en classe éco est soignée (2e du monde en qualité selon les Capa Awards 2014), ses sièges, dans toutes les catégories, disposent presque tous d’écrans individuels.

Autant d’efforts qui pourraient remettre en cause le modèle économique de la compagnie. Mais ils ont clairement pour but de faire figurer le plus longtemps possible Turkish Airlines au plus haut niveau européen afin d’en faire un argument commercial de poids. Un avantage concurrentiel dont compte bien profiter Cenk Açikgöz, patron de l’escale bordelaise, pour tenter, d’ici cinq ans, de doubler le nombre de rotations vers Istanbul.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :