jump to navigation

« Frontex entre Grèce et Turquie : la frontière du déni » – Le déploiement de Frontex nuit au droit d’asile 22 juin 2014

Posted by Acturca in South East Europe / Europe du Sud-Est, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , ,
trackback

Rapport (FIDHMigreuropREMDH)                                                                       English

21 juin 2014

A la frontière gréco-turque, l’agence européenne de surveillance des frontières extérieures, Frontex, participe à un dispositif qui empêche les réfugiés de bénéficier de la protection internationale. Le dernier rapport de la campagne FRONTEXIT, « Frontex entre Grèce et Turquie : la frontière du déni » souligne les conséquences dramatiques de l’intensification de la surveillance à cette frontière (« push back », non accès à la demande d’asile, violences physiques et verbales, etc.) ainsi que le défaut de responsabilité de l’agence.

* Ont participé à ce rapport : Katherine Booth (FIDH), Shadia El Dardiry (REMDH), Laura Grant (Consultante migration et droits humains auprès de la FIDH), Caroline Intrand (CIRÉ-Migreurop), Anitta Kynsilehto (REMDH), Regina Mantanika (chercheuse associée à Migreurop), Marie Martin (Migreurop), Claire Rodier (Migreurop), Louise Tassin (chercheuse associée à Migreurop), Eva Ottavy (Migreurop)

Download full text (Format Pdf)

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :