jump to navigation

La Turquie, un allié pour la paix et la démocratie 17 avril 2011

Posted by Acturca in Books / Livres, Turkey / Turquie, Turkey-EU / Turquie-UE.
Tags: , , ,
trackback

France Info, 17 avril 2011

Anja Vogel *

La Turquie préside actuellement le Comité des Ministres et l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, dont elle est un pays fondateur. Aujourd’hui elle a un rôle stratégique à jouer au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en matière de pacification comme d’établissement de la démocratie. C’est ce qu’elle a réaffirmé cette semaine à Strasbourg, où étaient réunis les parlementaires des 47 Etats membres.

En France on connaît surtout la Turquie comme défrayant la chronique de l’Europe par sa candidature contestée et hypothétique à l’entrée dans l’Union européenne, mais ce que l’on sait moins c’est qu’elle y agit depuis 1949 et peut se targuer d’être depuis 62 ans l’un des moteurs de la construction du Conseil de l’Europe et de ses ressorts démocratiques.

C’est l’objet du livre que vient de publier le journaliste Kayhan Karaca, spécialiste des questions européennes et correspondant de la chaîne de télévision turque NTV auprès des institutions européennes à Strasbourg. Il a réalisé un travail de bénédictin dans les archives de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, réunissant toutes les interventions des « pères fondateurs » turcs, qui dès 1949 appelaient à la souveraineté européenne. Il rappelle aussi qu’à l’époque personne ne contestait la place de la Turquie en Europe.

La Turquie a bien entendu conservé une influence dans ce qui fut jadis l’empire ottoman. Avec les révolutions arabes, la guerre en Libye, les violences en Syrie ou le conflit israélo-palestinien qui s’enlise, au Moyen-Orient comme dans le bassin mediterranéen, la Turquie a plus que jamais un rôle à jouer. Députés et ministres n’ont pas manqué de le souligner cette semaine, à l’occasion de cette session d’avril de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, devant laquelle s’est également exprimé le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. Les pères fondateurs turcs de l’Europe unie, Birleşik Avrupa’nın Türk Öncüleri , Turkish Founding Fathers of United Europe, est à lire pour l’instant en turc et en anglais, disponible auprès de la maison d’édition NTV.

« La Turquie, un allié pour la paix et la démocratie, la chronique d’Anja Vogel  » (1’57 »)

* Elle suit l’actualité européenne à Strasbourg pour les chaînes de Radio France : les travaux du Parlement Européen, du Conseil de l’Europe et de sa Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :