jump to navigation

Une birème antique pour refaire la route des Phocéens vers Marseille 5 mai 2009

Posted by Acturca in Art-Culture, France, History / Histoire, Turkey / Turquie.
Tags: , , , , , , , , , , ,
trackback

Agence France Presse, 5 mai 2009

Michel Sailhan

La birème Kybele, réplique des navires antiques qui croisaient en Méditerranée, quittera bientôt le village turc de Foça (Phocée) avec vingt rameurs à son bord, pour Marseille, la ville du sud de la France fondée il y a 2.600 ans par les Phocéens.

Les préparatifs se poursuivent sur le quai de ce tranquille village situé près d’Izmir (ouest de la Turquie), avant l’appareillage probable la semaine prochaine de l’embarcation à la silhouette inhabituelle: un peu drakkar, un peu boutre de la Mer rouge.

Le départ a déjà été reporté plusieurs fois, car outre des problèmes administratifs (visas, autorisations) il faut compter avec les conditions météo, sur un bateau où le gouvernail ressemble à un soc de charrue.

Quant à la voile qui permet aux rameurs — des étudiants et membres de l' »Association 360 degrés » à l’initiative du projet — de se reposer un peu sur les bancs de nage, c’est un rectangle sommaire de coton qui ne sera guère efficace qu’au vent arrière.

« C’est la réplique la plus exacte possible des bateaux de l’époque. Il a été construit à partir de ce qui a été retrouvé lors de fouilles, en particulier sur les jarres », explique le capitaine et archéologue Osman Erkurt.

La coque étroite en bois a une vingtaine de mètres de longueur, compte tenu de l’éperon qui prolonge l’étrave, rappelant que ces embarcations étaient aussi des navires de combat, où les rameurs se transformaient souvent en guerriers.

Kybele doit suivre la route des colons grecs phocéens, à partir de ce qui était en l’an 600 avant Jésus Christ l’Asie mineure, aujourd’hui la côte turque, jusqu’à Marseille, en faisant des escales presque quotidiennes en Grèce et en Italie.

Après une navigation côtière de 2.300 milles, l’arrivée au Vieux port de Marseille est prévue le 1er juillet, pour coïncider avec l’ouverture de la Saison de la Turquie en France, a expliqué l’ambassadeur de France en Turquie, Bernard Emié, lors d’une petite cérémonie à Foça le week-end dernier.

Jusqu’à la fin de cette saison en mars 2010, plus de 400 événements culturels et économiques et sociaux sont prévus en France, pour faire découvrir la Turquie.

Le périple de Kybele — du nom de la déesse anatolienne Cybèle adorée dans les cités grecques d’Orient et jusqu’à Rome et Marseille — se poursuivra jusqu’à Paris par le Rhône, la Saône et la Seine, puis sur le Danube, selon les organisateurs.

Le coût global est d’environ 750.000 euros, pris en charge en partie par des entreprises locales, et le projet est soutenu notamment par le Centre culturel français d’Izmir (la Smyrne antique), et les mairies de Foça, Marseille et Cassis.

A son retour en Turquie, la birème doit participer aux activités prévues lors de l’événement « Istanbul, capitale européenne de la culture », en 2010.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :