jump to navigation

Merci aux citoyens turcs 23 janvier 2009

Posted by Acturca in France, History / Histoire, Turkey / Turquie.
Tags: , , , ,
trackback

Libération (France), 23 janvier 2009, p. 29

En Turquie, une campagne publique d’excuses au peuple arménien victime de « la Grande Catastrophe » de 1915 a débuté en décembre et doit se poursuivre en 2009. Cette initiative est d’abord une affaire de conscience interne à la communauté turque mondiale, mais elle s’appuie sur des mots adressés pour la première fois aux Arméniens. Elle est détournée, attaquée de toute part et en Turquie, ses initiateurs risquent gros. Certaines personnes d’origine arménienne ont décidé de réagir personnellement et publiquement à ce geste. Elles ont choisi de le faire au moment du second anniversaire de la mort de Hrant Dink, journaliste arménien de Turquie, assassiné à Istanbul le 19 janvier 2007.

« Merci aux citoyens de Turquie qui viennent de lancer une pétition pour demander pardon, à titre individuel, aux Arméniens d’aujourd’hui (pétition en ligne sur le site turc www.ozurdiliyoruz.com. Ils ont décidé publiquement, en leur âme et conscience, de ne plus supporter le déni auquel on les a soumis depuis bientôt quatre-vingt-quatorze ans. Par leur geste sans précédent, ils reconnaissent que la négation des victimes du génocide de 1915 a pour conséquence la négation des blessures morales des survivants et descendants.

Conscient des risques qu’ils encourent, je décide à mon tour de répondre autrement que par l’indifférence, la critique ou l’attentisme. Citoyen du monde et enfant de rescapés arméniens, j’exprime ma reconnaissance aux signataires pour leur courage. Le déni et le mensonge ont fait et continuent à faire le lit de l’extrémisme, générant haine et souffrance. Toute forme de violence doit maintenant appartenir à un passé révolu.

Aujourd’hui peut venir le temps de la vérité qui apaise, de la rencontre et du partage. C’est la voie ouverte par Hrant Dink. Je crois à la forte détermination des hommes et des femmes, de part et d’autre, pour accélérer ce processus sur le plan humain. La société civile turque est en droit de savoir, librement et individuellement, tout ce qui s’est passé. Partout et aussi en Turquie, l’information et les livres existent, des témoignages et des traces sont encore là, les paroles se délient malgré et contre les dénégations d’Etat.

Dans ce contexte, j’accueille cette initiative comme un signe authentique d’espoir et de progrès historique et, personnellement, je la soutiens. »

La liste complète des personnalités arméniennes est publiée sur Liberation.fr Un site est ouvert pour recueillir les nouvelles signatures : repondre.wordpress.com

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :