jump to navigation

Les actions turques dans un environnement à risque 12 mars 2007

Posted by Acturca in Economy / Economie, Turkey / Turquie.
Tags:
trackback

Les Echos (France), no. 19875

lundi 12 mars 2007, p. 33

Affecté par la récente bourrasque mondiale, le marché turc doit aussi composer avec ses défis internes, à la fois politiques et économiques.

Après avoir signé l’une des plus mauvaises performances des places émergentes en 2006, le marché turc a repris des forces en début d’année. L’indice MSCI turc s’est apprécié de 16 % en dollar entre le 1er janvier et le 26 février, avant la sévère correction boursière mondiale. Malgré les turbulences d’il y a deux semaines, la Bourse turque affiche encore un gain annuel de 6,5 %. « Avec un ratio cours-bénéfice de 8,6, la valorisation des actions cotées à Istanbul est intéressante par rapport à d’autres Bourses émergentes et séduit certains investisseurs ; mais nous pensons que la prudence doit rester de mise, tant les défis à affronter sont importants », tempère Paolo Enrico Monaco, gérant actions émergentes chez Crédit Agricole Asset Management (CAAM).

Les élections constituent l’une des principales épreuves qui jalonnent l’année 2007. La présidentielle aura lieu en avril. Si l’actuel Premier ministre, Recep Tayyip Erdogan, se présente, l’AKP, le parti islamique modéré au pouvoir, sera privé de son chef de file, ce qui pourrait l’affaiblir pour les législatives de novembre. L’incertitude politique n’est pas du goût des marchés, d’autant qu’ils attendent une poursuite des réformes, dans la perspective (même lointaine) d’une entrée de la Turquie dans l’Union européenne.

Sur un plan macroéconomique, les préoccupations demeurent les mêmes que l’an passé. Pour s’assurer la confiance de la communauté financière, la Turquie doit enrayer le processus de détérioration de la balance courante. Le déficit représentait 8 % du PIB à fin 2006. « Dans un pays où les ajustements s’effectuent de manière souvent brutale, il est difficile de parier sur un redressement progressif », prévient le gérant.

Le contrôle de l’inflation représente un autre élément crucial. L’an passé, les marchés ont été contrariés par certaines erreurs commises au départ par la banque centrale. Or le pays doit faire preuve de vigilance, dans la mesure où il importe de l’inflation, via le pétrole et les matières premières. Après avoir relevé le taux directeur de 4 % en 2006, l’argentier turc devrait continuer de mener une politique monétaire rigoureuse. La chute de 14 % de l’indice MSCI Turquie, entre le 26 février et le 5 mars, témoigne de la vulnérabilité de ce marché à un choc extérieur. La prime de risque-pays s’est écartée de 20 points de base et la devise a perdu 4 %, alors que les investisseurs internationaux ont commencé à déboucler leurs positions de « carry-trade » (technique qui consiste à emprunter sur des marchés à taux faibles pour investir sur des actifs à haut rendement, notamment la lire turque). La Bourse d’Istanbul ne peut pas compter autant qu’avant sur l’effet bénéfique des opérations de fusions-acquisitions. Le secteur financier a notamment été largement dépouillé.

« Si 2007 apparaît dès lors comme une année à risque pour la Turquie, à long terme, les investisseurs peuvent rester confiants dans la croissance et la stabilité du pays », reconnaît néanmoins l’équipe de CAAM. Après une hausse de 7,5 % en moyenne au cours des quatre dernières années, le PIB devrait ainsi encore progresser de 4 % à 5 % en 2007. La solidité de la devise montre que les investisseurs sont assez sereins à ce sujet. Le thème de la convergence, dans l’espoir d’une adhésion européenne, reste aussi porteur.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :